POURQUOI LA FRONTIERE

La raison d'être

Des outils qui rendent libres

De simples outils ont permis à l'humanité de prospérer et de répondre aux nécessités de la vie. Parmi eux, la hache, qui permet de se chauffer, de tailler, de bâtir. La faulx, qui permet de récolter les céréales, le foin et d'entretenir les prairies. La houe, qui permet de travailler le sol afin d'implanter et entretenir une culture vivrière.

Des formes qui ont évolué pendant des siècles dans les mains de nos ancêtres pour nous permettre de répondre à nos besoins avec le plus d’efficacité possible, sans autre énergie que la nôtre.

Un nouveau monde

Plutôt que de représenter un retour en arrière, la frontière est le passage vers un monde du vivant. Un nouvel âge pionnier où l’on sort de nos intérieurs, de nos bureaux, de nos grandes surfaces ; dans lequel nous remplaçons la machine et restaurons un monde enviable pour les générations présentes et à venir.

Équiper des vies simples

La Frontière s’adresse à celles et ceux qui désirent mener une existence plus simple, plus saine et résiliente. En prenant en main des outils traditionnels, faisant revivre des techniques ancestrales qui, certes ne peuvent concurrencer la rapidité des machines thermiques ou électriques, mais dont l’utilisation apporte un sens que les outils modernes n’ont pas.

À La Frontière, nous pensons que les outils traditionnels doivent être réintroduits dans nos vies, que ce soit pour travailler de nouveau avec nos corps mais aussi retrouver une habileté perdue dans un monde où tout à tendance à remplacer le geste humain.

Un autre rapport au temps

Au-delà d’une source d’outils de qualité, La Frontière est un appel à ralentir, à apprendre à se passer des énergies artificielles et à retrouver la satisfaction d’un travail fait au rythme de la nature qui nous entoure. Aussi, c'est la proposition de retrouver la convivialité, l'entraide, que nous avons souvent perdue au profit de machines qui nous permettent de faire plus vite, mais sans les autres. 

NOTRE FONCTIONNEMENT

Proposition

Qualité des outils

La gamme d'outils que nous proposons correspond aux outils que nous pensons indispensables pour toute personne ou toute communauté souhaitant répondre à des besoins essentiels avec l'énergie humaine. C'est parce que cette énergie doit être utilisée intelligemment que nos outils sont choisis avec soin, chez les rares fabricants européens qui forgent encore des produits d'une qualité comparable aux anciennes taillanderies françaises, telles que Saut du Tarn, Bret, Goldenberg et bien d'autres disparues.

Nous ne voyons pas l'intérêt, dans un monde de surconsommation, de proposer des outils standards que vous pourriez trouver dans n'importe quel magasin de bricolage ou jardinage.

Nous voyons le sens, dans le fait de proposer des outils qui durent, qui contribuent à un cercle vertueux, et permettent cette mission : rendre nos clients autonomes.

Le bon outil pour le bon usage

Trop souvent, l'acheteur est livré à lui même dans son choix de l'outil. Nous tenons à ce que les descriptions et les recommandations soient les plus utiles possibles, pour enfin arrêter de choisir des outils en se basant seulement sur des photos et quelques arguments bidons tels que "acier trempé, donc dur".

C'est pourquoi les outils vendus sont accompagnés d'une description complète, qui sera augmentée de vidéos au fil du temps, afin de montrer les bons gestes de prise en main, la qualité de coupe ou encore les conseils d'usage. 

Une petite entreprise

Nous ne proposons pas de service client 24/7, ni d'expédition en 48h, ni de stocks Amazoniens. En revanche, vous pouvez compter sur nous pour prendre soin de vos commandes et de vos questions. 

LE CHEMINEMENT

Theud Bald

Nos vies occidentales modernes évoluent tellement vite que l’on en a oublié la notion de faire les choses sans nuire et sans exploiter des énergies qui ne sont pas les nôtres. Nous en sommes même arrivés à un point où nous ne pouvons plus imaginer utiliser autre chose que des machines pour réaliser la plupart de nos tâches. Pourtant, cette addiction à l’énergie nous met en danger, non seulement parce qu’elle détruit notre environnement, mais aussi parce qu’elle dérègle notre rapport au temps et à la valeur des choses.

Comme beaucoup de jeunes gens aujourd’hui, c’est au cours de mes études pour « réussir ma vie » que j’ai commencé à douter du concept et même de la stabilité de notre société dans les années à venir. Pris d’une envie foudroyante de foutre le camp une fois diplômé, je me retrouvais 3 ans après à essayer de battre une faulx au milieu d’une prairie. Puis je me suis mis à faucher avec ma compagne, puis à faire notre bois de chauffage à la hache, puis nos céréales à la houe… Et c’est à ce moment là que j’ai compris que s’il y a bien une triste croyance ancrée dans la tête des occidentaux modernes, c’est celle selon laquelle tout effort physique doit systématiquement être évité par une solution mécanisée, plus rapide, plus facile et souvent nuisible.

Seulement, cette ode à la facilité nous a rendus dépendants à la complexité et indépendant des autres. Sans nous en rendre compte, nous avons échangé des savoir-faire fondamentaux détenus depuis toujours par nos ancêtres contre des solutions toujours plus rapides et faciles, et qui nous rendent toujours plus accrocs à celles-ci et aux énergies artificielles dont elles dépendent... Jusqu’au jour où l’on se rend compte que nous sommes devenus mous, tristes, seuls et incapables de répondre aux nécessités de la vie par nos propres moyens.

Avant de sauver le monde, et si nous commencions par retrouver l’usage de nos corps, de nos outils et de notre bon sens ?

C’est avec cette idée en tête que je me suis mis à redécouvrir les outils traditionnels et les techniques anciennes. Je suis aujourd’hui convaincu que ma génération et les suivantes devront apprendre à ralentir et à rétablir l’équilibre entre leur mode de vie et le rythme de la nature. Pour cela, il nous faut de bons outils : La Frontière est née.

Thibaud Morthelier
Theud Bald